39_3_369

pour combler les espaces entre les poutrelles du plancher, tout en étant optimisé dans sa forme pour permettre une manipulation aisée par des ouvriers sur un chantier.

L’étude des propriétés des matériaux et de leurs applications possibles en domaine interculturel nous a permis de définir dès l’amorce du projet des prémisses qui ont guidé nos méthodes et nos choix de conception.

Les bétons nous permettent d’envisager un système de plancher à la fois résistant, durable, léger et abordable. Les deux éléments du système comportent plusieurs sous matériaux qu’il est important d’identifier et de comprendre pour la suite du projet. La poutrelle de béton armé de bambou[7]

est composée de bambou et de béton autoplaçant. Le mélange de ce béton est composé d’eau, de ciment ternaire[8]

, de sable,
michael kors spalla totes, de petits et gros granulats, ainsi que d’un dosage précis de superplastifiant.

Le superplastifiant est l’élément qui rend le matériau fluide et qui permet aux gâchées de béton de se placer, sans vibration, dans des coffrages de forme complexe. Par l’ajout de cet adjuvant, la qualité du béton est ainsi augmentée. Le superplastifiant permet de réduire le rapport eau/ciment et,
borse chanel, par conséquent, d’accroître la résistance mécanique du béton. La grosseur des granulats ne devant pas dépasser 20mm, soit l’espacement entre les armatures, il convenait d’utiliser un béton fluide qui épouserait les formes complexes du coffrage sans nécessiter l’utilisation de tiges vibrantes ou autre équipement particulier.

L’armature utilisée dans la poutrelle est la tige de bambou. En effet, on n’utilise pas le tronc complet, mais plutôt des lanières d’environ 25 mm de largeur coupées longitudinalement dans le sens des fibres. Les tiges seront ensuite crénelées pour augmenter la résistance à l’arrachement (Boucher,
chanel accessori chanel caso, 2006).

Les matériaux nécessaires à la confection des dalles en béton cellulaire sont moins nombreux et les méthodes de formulation sont plus simples (tableau 7). C’est en effet le dosage qui est le plus critique entre les différents

Written by

Leave a Reply