39_3_3695

sur la region pacaUne adresse à nice magnétiseur svpQui me suit je me lance dans l’homeopathieQuel produit ou traitement naturel pour les boutons ??Bonjour j ai entendu parler qu il y avait de l homeopathie pour maigrirQui a essayé les fourreaux bioénergétiquesEncadrementFeuille de brickChantal thomassCatherine blancIssey miyaké

Plante commune de nos campagnes et de nos jardins, l’ortie est l’une des plantes médicinales les plus riches et les plus efficaces de nos climats tempérés, mais la majorité de nos contemporains l’ignore.

Connue des Gaulois et des Romains, elle figure dans la plupart des pharmacopées anciennes. Ses vertus médicinales et ses qualités alimentaires ont été fort appréciées par nos ancêtres.

Lorsque, au XIIe siècle,
chanel 2.55 borse chanel 36076, le roi d’Angleterre Guillaume le Roux demanda aux médecins de l’université de Salerne de lui prescrire un régime de vie hygiénique pour son fils, ils rédigèrent le fameux ouvrage intitulé L’cole de Salerne dans lequel l’Ortie, l’Ail, le Thym et d’autres "simples" figurent en bonne place.

Paracelse, le célèbre médecin de la Renaissance réservait à l’ortie une place de choix dans ses préparations tandis que Albert Dürer (1471 1528) la peignit sur un tableau célèbre, dans la main d’un ange volant vers le trône de Dieu.

Après plus d’un siècle de mépris, la Médecine officielle l’a aujourd’hui réhabilitée et reconnaît ses qualités de fortifiant,
chanel 2.55 borse chanel 1115, de régulateur du sang et de stimulateur des fonctions digestives.

Une plante dominante

L’ortie commune se reproduit facilement et prospère dans tous les terrains. Elle peut atteindre un mètre de haut. Ses feuilles sont opposées et, comme sa tige, hérissées de poils urticants.

Considérée par les jardiniers et les paysans modernes comme une mauvaise herbe,
chanel 2.55 borse chanel 1118, l’ortie est fauchée, arrachée, piétinée, malmenée, brûlée, combattue avec des pesticides, empoisonnée sans aucune pitié.

Pourtant cette grande dame ne mérite pas ce traitement indigne de la part de l’homme dont elle est la nourricière et la protectrice tutélaire. En effet, non

Written by

Leave a Reply